lundi 11 septembre 2017

Elections au Sénat - Je soutiens Bernard VERA


A la faveur de cette élection sénatoriale, j’ai souhaité apporté mon soutien à Bernard VERA*, Sénateur sortant.

http://www.avocat-autrive.fr/
A l’heure ou nombre de candidats avancent en « marche dispersée », ce qui n’augure pas de grandes perspectives, sauf à permettre des rentes de situation, le regroupement des forces de gauche, d’hommes et de femmes libres et affranchis, ne pourra qu’être salutaire.

https://www.senat.fr/senateur/vera_bernard04050c.html

Avec les élections présidentielles, on nous a promis (à nouveau) du changement... 

Pour l'instant, je ne vois que mépris pour les classes populaires (Loi du travail sur la concertation... mais sans concertation! Disparition de l'ISF, gel des retraites, utilisation de termes dégradants pour définir le Peuple, par exemple, comme "fermé aux réformes" (sans préciser lesquelles d'ailleurs...), avec des personnes "fainéantes", qui rappellent certaines heures peu glorieuses, etc... 


Bref tout cela rappelle la pauvre conception de la démocratie, des droits, des libertés individuelles et publiques par l'autocratie et l'énarchie qui se mettent en place.

La vie politique est paramétrée par la longue vie de nos représentants qui commencent très tôt leurs carrières pour la finir très tard, et lorsque par miracle, ils sont empêchés...ils mettent en place leurs proches!

Peu ont exercé des fonctions, de véritables métiers, dans le cadre de la vie active, quasiment formatés au biberon.

Le changement n'est possible, comme son nom l'indique, que lorsqu'il y a changement!

Or, à la lecture précise, le renouvellement de la classe politique n'est pas de mise, et pour cause. 

Ainsi, d'une part, le non cumul des mandats et d'autre part, l'impossibilité de se représenter maintes et maintes fois sont les deux facteurs impératifs pour créer du changement et du renouvellement.

On doit "laisser la place", c'est ce que j'ai fais en 2008 en ne me représentant pas comme maire.

A défaut, peu importe finalement le bilan, la carrière de nos politiques s'inscrit dans la continuité et dans le népotisme et le changement ne risque que d'être réduit à l'incantation et à la paresse.

Aujourd'hui, beaucoup de candidat(e)s veulent leur place pour un mouvement qui se dit "EN MARCHE"...mais à l'arrêt, ou plutôt pour se placer et continuer d'exister sur la scène politique.

D'autres à la langue bien pendue, veulent "se mettre en marche" sans même avoir fait grand chose!

Pour ma part, je ne vis pas de la politique, j'ai un métier que j'aime, celui de défendre.

J’ai toujours œuvré dans l’intérêt général, tant en qualité de maire de la Ferté  Alais (2001-2008), qu’en qualité de Vice Président délégué à la Citoyenneté au sein du SIARCE. A ce titre nous avons pu développer, ce qui semble bien unique en France, nombre de chantiers jeunes en partenariat avec les collectivités, de sorte de faire une place à nos jeunes au sein de la Cité.

https://pourlafertealais.blogspot.fr/p/la-ferte-alais-et-les-chantiers.html

Avec Bernard VERA (Bernard fait parti des 23 meilleurs Sénateurs au travail selon le classement  Interrel / 343 Sénateurs...) et ses colistiers pour l'élection Sénatoriale de septembre 2017, nous avons plaisir à travailler ensemble en respectant nos différences, chacun apportant ses compétences, ses expériences avec pour seul objectif : SERVIR.

Philippe AUTRIVE
Maire de la FERTE ALAIS (2001-2008)
Conseiller Municipal et Vice-Président du SIARCE



* Sources:  

http://www.leparisien.fr/briis-sous-forges-91640/bernard-vera-meilleur-parlementaire-de-l-essonne-09-04-2011-1400089.php - 2011

https://www.senat.fr/senateur/vera_bernard04050c.html




samedi 9 septembre 2017

RESISTER POUR LA FERTE ALAIS


Parce qu'il est temps de rentrer en résistance, nous sommes devenus hélas, dissidents... POUR LA FERTE ALAIS, une ville qui est désormais sans projets, sans dynamisme, bref une ville qui s'endort alors qu'il y a tant de défis à relever.

Philippe AUTRIVE



AFIN de rester fidèles aux Fertois qui nous ont élus et à nos idées de démocratie participative;

AFIN de respecter nos engagements pris par devant eux et ne pas les trahir;
Afin de travailler dans l'intérêt de la ville et non pour une partie; 

AFIN de gérer au mieux les finances de la ville, comme nous l'avons toujours fait et non au jour le jour comme c'est le cas;

AFIN ne pas augmenter les impôts ce qui est paresseux, de ne pas augmenter les indemnités des élus dans une période délicate pour les Fertois, ce qui a été fait le 31 mars 2017 et voté par seulement 11 conseillers municipaux Fertois présents...

Parce que la ville de la Ferté Alais qui s'endort, semble avoir été piquée par la mouche "TSE-TSE" alors qu'il faudrait impérativement envisager son développement et une adaptation aux nécessités actuelles;

Parce que nous considérons qu'une équipe municipale doit travailler collégialement;

Parce que nous considérons que des élus doivent servir la ville;


Nous, Katia MERLEN, Stéphane LE PECULIER, Philippe AUTRIVE, Conseillers Municipaux, avons décidé de retrouver notre liberté et de quitter l'équipe de Mme Piere.




Retrouvez nous:

https://youtu.be/w2Ixn2dhJTM.

https://www.facebook.com/pourlafertealais
https://twitter.com/Pourlaferteala1